Le chauffage au sol : ce qu’il faut savoir

Le chauffage au sol est un élément qui conditionne le confort intérieur durant les froids hivernaux. Cette technique innovante qui permet de réaliser des économies énergétiques. Que devez-vous savoir à propos de ce type de chauffage? Suivez le guide.

  • Le chauffage au sol : avantageux ou non ?

Coté rendement, ce type de chauffage intéresse les petits budgets. Il est économique et réduit la consommation d’énergie. Vous n’allez plus vous soucier de la facture de chauffage. Facile à installer, le chauffage au sol s’allie systématiquement avec l’esthétisme de votre pièce, puisqu’il n’est pas apparent et les coûts de revient sont satisfaisants.

Coté confort, sa diffusion constante de chaleur homogène suffit à vous procurer du bien-être. Cependant, pour vous assurer d’une bonne conductivité de la chaleur ; vous devez recouvrir le plancher de chapes intérieures (une couche de mortier bien nivelée, appliquée au sol pour recevoir une couverture de sol telle que le carrelage).

  • Le plancher chauffant hydraulique

Le mécanisme du plancher chauffant à eau est simple. Par le biais d’un circuit fermé, l’eau chauffée par une chaudière va circuler dans un réseau de tubes, couvert par la chape. Une boucle de tube, reliée à un collecteur d’eau est installée dans chaque pièce, en même temps que des nourrices alimentent continuellement l’ensemble. Il est caché ensuite sous une épaisse couche de chapes.

  • Les atouts du plancher chauffant

Premièrement, le plancher chauffant n’occupe pas l’espace d’une pièce et économise plus d’énergie. Il est masqué sous le sol. Ainsi, il assure une température optimale, pouvant atteindre jusqu’à 30° C sans que votre facture se hausse. Deuxièmement, contrairement au système de chauffage par radiateur, il fonctionne en rayonnant la chaleur. Par conséquent, il n’y a aucun éparpillement des poussières. Troisièmement, il fonctionne sans nuire à la performance du carrelage et la chaleur peut envahir toute la surface du sol.

  • Le mode d’installation du chauffe au sol

L’installation du chauffe au sol n’exige pas la maîtrise d’une technique particulière. Ainsi, dressez un plan de pose de votre choix. Réservez une hauteur suffisante pour les chapes (environ 15 à 20 cm). S’il s’agit d’un projet de rénovation, pensez à ajuster les portes. Ensuite, éliminez tous les éléments susceptibles d’abîmer les tuyaux et assurez-vous que les surfaces sont bien normalisées. Cependant, veuillez à ne pas installer le réseau de tuyaux sur les surfaces qui vont supporter des meubles lourds et permanents. Assurez également les espacements entre la cloison et les tubes. Il est préférable de faire fonctionner votre chauffage au sol hydraulique par une chaudière à basse température. Enfin, ne précipitez pas sur l’augmentation raide de la température fournie par votre chaudière après sa toute première mise en service.

  • L’importance du soin de la pose des chapes

La pose des chapes est précédée par des vérifications strictes des installations du plancher chauffant. Les tubes doivent être mis sous pression jusqu’à 10 bars environ. C’est seulement après cette étape que le coulage des chapes intervient. Les chapes devront avoir au minimum une épaisseur de 30 mm. Cependant, il vous est recommandé de recourir à des professionnels si vous avez du mal à manipuler les différents articles de chauffage. L’entreprise Alsa Chapes, spécialisée en chapes traditionnelles, intérieures et extérieures est à votre service pour tous vos projets de rénovation ou d’installation de chauffe au sol. Elle se trouve à Wittenheim, France.

En guise de conclusion, il est nécessaire de savoir si ce type de chauffage est avantageux ou non. Ensuite, il faut connaître les principes du plancher chauffant hydraulique et son mode d’installation. Toutefois, dans tous les cas, il est important de prendre soin de la pose des chapes qui vont fixer le réseau de tuyaux de votre chauffage hydraulique.